Guerre ou paix en France en Europe et dans le monde

GUERRE OU PAIX

en France en Europe et dans le monde

Ouvre donc pour nous, ô Eternel tout puissant, les portes de la lumière, des bénédictions et de la grâce, les portes de la joie, de la science, de la sagesse, de la consolation et de la paix.

« La victoire des justes vient de l’Eternel, Il est le protecteur dans la peine. »

Que s’allient les nations d’Europe, d’océan atlantique à Oural.

Que la France et l’Angleterre  invitent la Russie à entrer dans cette alliance plutôt qu’en guerre ouverte contre l’Occident dirigée d’outre-Atlantique et qu’elle ne peut percevoir que comme une menace, réciproque, car malgré nos dénégations, les forces de l’OTAN se trouvent et cherchent à s’implanter davantage à sa frontière. Ce qui représente une menace contre l’alliance atlantique, c’est un rapprochement et une connexion énergétique et économique de la Russie et de l’Allemagne.

Au cours des années 1990, la Russie, trop faible à ce moment pour s’opposer à la destruction de la Serbie par les forces de l’OTAN, a vécu et vit très mal la présence des membres de l’Alliance atlantique à ses portes. Ces agressions dans les années 90 sont pour le moins des précédents de grande ampleur à l’agression actuelle de la Russie en Ukraine. Les déplacements de populations l’ex-Yougoslavie dits de “purification ethnique” furent de plusieurs millions.

Respectons la liberté des peuples de se donner par eux-mêmes le régime de leur choix.

Français, et nations de toute l’Europe sans exclusive, proposons une nouvelle alliance avec les USA, Canada, Mexique, et nations des Amériques, centrale et du sud.

Notre alliance peut s’élargir aussi à l’Inde, au Japon, à Israël, à l’Arabie , etc. et aux pays d’Afrique…

Proposons à la Chine de régler pacifiquement ses ambitions, de respecter le choix de Taiwan d’avoir son propre régime, de reconnaître la liberté de navigation dans les eaux internationales en Mer de Chine et de trouver avec les gouvernements des iles environnantes un modus vivendi sans menace.

A l’instant, pour mettre fin à la guerre la première urgence est que les membres de l’OTAN, l’alliance occidentale importante mais trop dominée par l’hégémonie des USA, cesse son action dangereuse à l’Est de l’Union européenne et adopte une posture d’apaisement et de pacification tant politique qu’humanitaire avec l’Ukraine et la Russie pour que cesse le conflit. Conflit non pas tant entre Ukrainiens et Russes, qui sont tiraillés principalement depuis des siècles entre la Pologne ancestrale et la Russie des Tsars, mais entre la volonté occidentale dirigée par Washington et l’orientale russe par Moscou.

Les responsabilités des uns et des autres doivent être mises en évidence dans l’esprit de prendre la voie de la concorde.

Corrélativement, il faut aussi que la guerre intérieure à l’Ukraine envers la région du Donbass depuis 2014 et même avant, qui a fait des milliers de morts, cesse. Comment les accords de Minsk en 2014 et 15 ont-ils été appliqués ?

De fait comme de droit, l’Alliance atlantique Amérique-Europe n’a plus les mêmes raisons d’être qu’après la deuxième guerre mondiale. Il s’agit maintenant de favoriser la paix mal faite avec la Russie depuis 1991.

A défaut, la Russie, la Chine, l’Inde, l’Iran, le Pakistan, la Turquie peut-être (bien que membre de l’OTAN) et d’autres pays d’Asie risquent de s’allier contre les nations d’Europe et des Amériques. La guerre sous toutes ses formes sera sans fin, ce qui n’est pas l’intérêt des peuples qui n’y gagneront ni bonheur ni prospérité, si elle ne leur apporte pas la destruction et la mort.

Une autre menace réelle est celle des tentatives de Khalifa par infiltration progressive des sociétés européennes qui se conduisent comme des autruches face au danger.

La fin du service des règnes (i.e. la fin de la domination des nations) sera le début de l’ère messianique (cf. Shmouel in Traité Sanhedrin 99a).

Que l’Eternel inspire l’humanité afin qu’elle s’occupe de la belle création confiée à sa garde pour la cultiver.

Les Archistes

8 mars 2022

Nos relations avec l’Angleterre, elles dépendent grandement de notre capacité à être meneur des pays de l’Europe continentale. L’Europe dominée par l’Allemagne est un risque et une menace pour le Royaume-Unie ; les traités de Westphalie assuraient l’intégrité des multiples états et principautés germaniques vis-à-vis de la Prusse et de l’Autriche et par conséquent contenaient les Prussiens. C’était une garantie pour l’Angleterre. Napoléon avait rompu avec cette politique continentale. 167 ans plus tard à Vienne, Talleyrand la renoue en représentant  aux Britanniques la nécessité pour eux d’une France assez forte qui  établisse cet équilibre. Aujourd’hui une telle France serait une garantie qu’un continent européen ne soit pas dominé par l’Allemagne si la France se double en outre à l’Est d’une entente avec la Russie. Et les Américains,  la pérennité de leur hégémonie monétaire n’est plus assurée car les puissances BRICS etc. s’organisent. Ils devront donc eux et l’Angleterre rechercher un équilibre avec leurs alliés européens plus autonomes, une France plus meneuse que l’Allemagne, une Russie coopératrice au lieu d’adversaire…

15 août 2022

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *